Cinéma
/ A l’affiche

Semaine du 1er au 7 maiRetour aux filmsRetour aux films

  • Royal Corgi

    Animation / 2019 / 1h22 / Dès 6 ans

    Les aventures de Rex, le chien préféré de Sa Majesté, qui perd son statut de favori et se retrouve perdu dans un chenil au milieu de chiens abandonnés. Sa quête pour retourner à Buckingham et retrouver les faveurs de la Reine l'amènera à affronter de nombreux dangers mais aussi à rencontrer l’amour.

    • Vendredi 3 Mai à 14h30
    • Samedi 4 Mai à 16h30
    • Dimanche 5 Mai à 15h
  • Le rêve de Sam

    Animation / 2019 / 41 min / Dès 3 ans

    Compilation de quatre courts métrages.
    Le renard et la baleine : Un renard curieux part à la recherche d'une baleine insaisissable. Une histoire de nostalgie et de découverte.
    Jonas et la mer : Jonas a toujours rêvé de vivre dans la mer, comme un poisson dans l'eau... Mais ce n'est pas possible... n'est-ce pas ?
    Home sweet home : C'est l'histoire d'une maison qui s'échappe de ses fondations enracinées en banlieue, pour se lancer dans un voyage épique.
    Le rêve de Sam : Sam est une petite souris, qui, par un beau matin de printemps, décide de réaliser son rêve : voler avec les hirondelles.

    • Vendredi 3 Mai à 16h30
    • Samedi 4 Mai à 15h
    • Dimanche 5 Mai à 17h
  • Raoul Taburin

    De Pierre Godeau. Avec Benoît Poelvoorde, Edouard Baer
    Comédie / 2019 / 1h30

    Raoul Taburin, c’est l’histoire d’un petit garçon devenu grand sans savoir faire du vélo. L’histoire d’un immense malentendu vécu comme une malédiction. Un imposteur malgré lui.

    • Vendredi 3 Mai à 18h
    • Samedi 4 Mai à 21h
    • Dimanche 5 Mai à 18h
  • La lutte des classes

    De Michel Leclerc. Avec Leïla Bekhti, Edouard Baer
    Comédie / 2019 / 1h43

    Sofia et Paul emménagent dans une petite maison de banlieue. Elle, brillante avocate d’origine magrébine, a grandi dans une cité proche. Lui, batteur punk-rock et anar dans l’âme, cultive un manque d’ambition qui force le respect ! Comme tous les parents, ils veulent le meilleur pour leur fils Corentin, élève à Jean Jaurès, l’école primaire du quartier. Mais lorsque tous ses copains désertent l’école publique pour l’institution catholique Saint Benoît, Corentin se sent seul. Comment rester fidèle à l'école républicaine quand votre enfant ne veut plus y mettre les pieds ? Pris en étau entre leurs valeurs et leurs inquiétudes parentales, Sofia et Paul vont voir leur couple mis à rude épreuve par la « lutte des classes ».

    • Vendredi 3 Mai à 20h30
    • Samedi 4 Mai à 18h30