RencontreConteRetour au calendrierRetour au calendrier

Récits de mon île

Avec Praline Gay Para
Samedi 19 Janvier à 17h 1h Gratuit Salle Michel Cacheux / Marcq

Récits de vies, rumeurs urbaines, légendes contemporaines

Praline Gay-Para est conteuse.
Elle raconte pour tous les publics des histoires venues des cinq continents, des récits d’hier et d’aujourd’hui, des récits existants ou des récits qu’elle a collectés aux quatre coins du monde. Depuis son doctorat en ethno-linguistique, Praline n’a jamais arrêté d’approfondir les questions liées à l’oralité. Elle mène ce projet de collectage de récits de vie, de mémoire collective, depuis des années maintenant. Elle en crée des spectacles pouvant mêler narration à la marionnette, la photo ou la musique.

Et si on se rencontrait ? Et si on se racontait ? Voici ce que Praline vous propose !
Praline part à la rencontre des habitants, pour les écouter et créer à partir de leurs témoignages, leurs récits de vie.
En janvier, c’est vous qu’elle rencontre ! Venez-lui raconter où vous habitez, vous vivez, vos souvenirs ou anecdotes sur la région…
De janvier à juin, la conteuse sera présente à Marcq, Thoiry et Beynes pour plusieurs rendez-vous de discussion et jouer un spectacle né de ses collectages de récits.

1er rendez-vous :
Spectacle « Récits de mon île » suivi d’un échange sur le projet de collectage
Des éclats de vies de mon île, l’Île-de-France. Les villes sont habitées par des histoires, des récits de vie, des rumeurs urbaines, des faits divers qui se transmettent de bouche à oreille. Le merveilleux est au coin de la rue ou au détour d’une histoire.
Récits contés par Praline Gay Para, suivi d’un échange avec le public.
Samedi 19 janvier 17h / Salle Michel Cacheux à Marcq
Gratuit / Réservation fortement conseillée auprès de La Barbacane
Ouvert à tous / Durée : 1h
Ce 1er rendez-vous sera l’occasion pour Praline de vous parler plus en détails du projet et de vous donner rendez-vous pour les collectages donnés toute cette saison.

2ème rendez-vous :
Rencontre et collectage de récits avec Praline Gay Para
Autour d’un café ou d’un thé, venez raconter à Praline où vous vivez, où vous allez, vos histoires de tous les jours, vos souvenirs de la région…
Praline vous guidera à la recherche de vos récits, de vos anecdotes.
Un futur spectacle de contes naitra de vos différents récits.
Samedi 2 février / La Barbacane (heure à confirmer)
Gratuit / Inscription conseillée auprès de La Barbacane (reservation@labarbacane.fr - 09 78 03 82 15)
Ouvert à 10 personnes max / Durée : 2h

A propos du spectacle "Récits de mon île"

Une création Pavé Volubile
De et par Praline Gay-Para

Depuis toute petite, quand je regarde dehors, les immeubles la nuit, je me demande ce qu’il se passe derrière chaque fenêtre éclairée. Chaque lumière est un morceau de vie. Alors je me raconte des films ; « là il y a une naissance, là une scène de ménage, là encore un couple d’amoureux… »
La couleur de l’éclairage, la teinte des rideaux, ont une influence certaine sur le scénario. Pour le générique de fin, l’image idéale : une coupe transversale d’un immeuble qui révèle toutes ses histoires.
Je me suis toujours posé la question de savoir comment circulent les paroles et les histoires, dans un immeuble, dans un quartier, dans une ville. Il n’y a pas comme une ville pour réveiller l’imaginaire.
J’ai toujours vécu dans un univers urbain et dans toutes les villes du monde, j’ai le sentiment d’être chez moi.
Les villes sont habitées par des histoires ; des récits de vie, des rumeurs urbaines, des faits divers qui se transmettent de bouche à oreille. Autant de courts-métrages du quotidien qui reflètent l’universalité du monde.
Le merveilleux est au coin de la rue ou au détour d’une histoire. Sous tous les cieux, il y a des gens qui ont les mêmes rêves, les mêmes joies et les mêmes peurs. Ces sentiments, fondamentalement humains, que nous retrouvons dans tous les contes du monde permettent de décliner le quotidien de manière universelle et poétique.
Je collecte les histoires urbaines, je glane tous les récits de vie des personnes que je rencontre, j’arpente les rues, je m’y promène, je note mes impressions, je photographie les graffitis. Je suis à l’écoute de la ville et de ses respirations.
J’ai voulu rassembler les récits entendus depuis vingt ans dans mon île, l’Ile de France. Une île qui flotte sur la terre, toute la terre.
Praline Gay-Para

Praline Gay Para

C’est une conteuse d’aujourd’hui. Elle collecte à plein temps tout ce qu’elle entend.
Elle « est chez elle dans sa tête et ses racines sont dans ses souliers »…
Depuis plus de vingt ans, elle mène une réflexion théorique sur l’oralité et sur les récits contemporains urbains : récits de vie, faits divers, rumeurs, etc.
Elle a entrepris plusieurs collectages à l’échelle de villes ou de quartiers qui ont abouti à des publications et à des spectacles.
Parallèlement à ses spectacles, à l’écriture de nombreux recueils de contes Praline Gay-Para travaille régulièrement avec la Maison du Conte, tant sur la formation que la conception des événements artistiques.