Jellyfish

Ou nos mondes mouvants
Vendredi 12 Mai à 20h45 Durée : 1h Tarif B : 16 € / 13 € / Abo : 12 € / Duo : 25 € Dès 12 ans

Métamorphoses fantastiques

Entre perte de l’enfance et peur de l’avenir, entre deuil et désir, l’adolescence est l’âge des tiraillements et des possibles. Olivier est un ado typique et à part, son corps qui se couvre parfois d’une membrane gélatineuse et devient luminescent comme une méduse (jellyfish).
Sur les réseaux sociaux il se fait appeler C.U. (See you = je te vois). En dehors de Peggy, la fille du nouveau compagnon de sa mère qui vient de s’installer chez eux, il ne voit personne. Il attend la fin du monde. Peggy, non-voyante, l’aidera à ouvrir les yeux. Jellyfish se saisit de cette jeunesse connectée / déconnectée pour dire les paradoxes et les métamorphoses d’un âge difficile.
À l’opposé du monde plat des écrans, la mise en scène fait ici une confiance totale au théâtre pour mettre la vie en relief et éclairer la nuit.


----------

Cie For Happy People and Co
Texte : Loo Hui Phang
Mise en scène et scénographie : Jean-François Auguste
Avec Shannen Athiaro-Vidal et Xavier Guelfi
Production : Compagnie For Happy People & Co. Co-productions : La Comédie de Caen CDN de Normandie, L’Entresort CNCA – Centre National pour la Création Adaptée de Morlaix, Les Passerelles Scène de Paris Vallée-de-Marne. Avec le soutien du Théâtre Joliette, Scène conventionnée art et création, expressions et écritures contemporaines à Marseille, dans le cadre des résidences de création. Avec la participation artistique du Studio d’Asnières-ESCA. Avec le soutien du département de Seine-et-Marne (77) dans le cadre de l’aide à la création. Ce texte est lauréat de l’Aide à la création de textes dramatiques – ARTCENA

----------

Jellyfish ou nos mondes mouvants est une photographie mentale de la jeunesse d’aujourd’hui, de ses métamorphoses, de ses inquiétudes et de ses désirs. 
Peinture de la jeunesse contemporaine aux résonances fantastiques, la pièce emprunte les codes de la culture populaire, du manga aux comics américains, du grunge au gothique. Il donne à voir une synthèse de l’esthétique adolescente, tel un scanner mental mettant à nu les univers mentaux sécrétés durant cet âge sensible.
Les réseaux sociaux, outils désormais intrinsèques du quotidien des adolescents, ont également provoqué une mutation dans le langage, à la fois dans sa fonction d’interaction mais aussi dans le rapport à soi-même. La surmultiplication des informations en circulation, la mise en scène de l’ego, la quasi -simultanéité des évènements et de leur diffusion, bousculent la notion d’intimité.
Mais internet est-il la réalité?


La musique
Une dimension musicale électro a été créée par le chanteur‑compositeur Joseph d’Anvers qui a composé des thèmes originaux pour Jellyfish.