Les fourberies de Scapin

De Molière
Vendredi 21 Avril à 20h45 Durée : 1h40 Tarif C : 21 € / 16 € / Abo : 12 € / Duo : 35 € Dès 10 ans

Farce de Molière boostée au rap

Les Fourberies de Scapin met en scène deux jeunes gens qui doivent braver l’autorité de leurs pères pour pouvoir épouser celles qu’ils aiment. Ils triompheront grâce à Scapin, un valet rusé prêt à inventer les stratagèmes les plus invraisemblables pour les aider.

Dans une ambiance rap, mélangeant la langue classique de Molière avec la langue d’aujourd’hui, Tigran Mekhitarian propose une version revisitée du chef-d’œuvre de Molière. Les dialogues du texte original sont ponctués d’apartés, d’improvisations et de morceaux de rap interprétés en direct. Les neuf comédiens, tous épatants, portent au pas de charge cette version décomplexée et généreuse.


« Et le texte de Molière ? Il est là, insubmersible. Moderne, audible. Dans la salle, ça réagit, aux bravades contemporaines comme aux saillies classiques. Les gamins rient. Nous aussi. Pari réussi. » Le Parisien

« Triomphe de l’insolence. » L’Express

« La pièce est un cadeau fait à cette génération. » Toute la Culture


--------

Mise en scène et adaptation : Tigran Mekhitarian
Avec : Sébastien Gorski (en alternance avec Tigran Mekhitarian), Tigran Mekhitarian (en alternance avec Théo Askolovitch et Axel Giudicelli), Étienne Paliniewicz, Louka Meliava, Théo Navarro-Mussy, Samuel Yagoubi, Blanche Sottou, Charlotte Levy et Isabelle Andrzejewski.
Production L’Illustre Théâtre / production exécutive En Scène ! Productions. Photo : David Law.

--------

Cette adaptation, à la fois innocente et insolente, a pour ambition d’être plus représentative et plus proche de la jeunesse d’aujourd’hui.
Si le texte original a été conservé, des liens nouveaux entre certains personnages ont été tissés : amours assumées ou inavouées, liens de parenté, trahisons et passés douloureux viennent renforcer l’intrigue initiale de Molière.
Des créations musicales et instrumentales originales, agrémentées de transitions improvisées où le langage est totalement contemporain, quelques notes urbaines avec un peu de rap et un squat en guise de décor
inscrivent définitivement ce Scapin dans la France d’aujourd’hui.
Mais c’est principalement dans le jeu des acteurs, dans l’humour, dans les directions données aux répliques et finalement bien dans l’écriture même que la compagnie a exploré la modernité de Molière.