ThéâtreScolaireRetour au calendrierRetour au calendrier

Enterre-moi mon amour

Mardi 3 Novembre à 19h Durée : 1h15 Tarif B : 14 € / 11 € / 8 € Dès 12 ans

Spectacle initialement prévu à 20h45, et avancé à 19h suite aux nouvelles mesures.


Décembre 2015, Lucie Soullier, journaliste au Monde, publie « Le voyage d’une migrante syrienne à travers son fil WhatsApp », un article livrant 250 captures d’écran des conversations de Dana, jeune syrienne en route vers l’Allemagne.
À travers ces échanges avec ses proches, se dessinent les angoisses, les doutes et les espoirs de son voyage vers l’asile.

Pour cette adaptation, Clea Petrolesi nous entraine dans un voyage numérique, photographique et théâtral.

Le spectacle tord le fil des conversations WhatsApp pour faire apparaitre en filagramme des questions transversales sur l’exil, ses perspectives, ses peines et l’amour qui n’a pas de frontière.

Enterre-Moi Mon Amour est une expression arabe pouvant être traduite par « Je t’aime, donc je veux mourir avant toi ».

---------------------

Texte : Clea Petrolesi
D’après l’article de Lucie Soullier « Le voyage d’une migrante syrienne à travers son fil WhatsApp » paru dans les grands formats du Monde.fr
Mise en scène : Clea Petrolesi
Interprètes : Ava Taïeb, Caroline Gervay, Benoît Lahoz

Assistant mise en scène : Yoann Josefsberg / Dispositif d’image : Benoît Lahoz / Vidéo et photographie : Caroline Gervay et Benoît Lahoz / Création lumière et son : Carla Silva / Photographie : Caroline Gervay / Travail corporel : Lilou Robert / Scénographie : Agathe Zavaro / Création sonore : David Couturier / Construction décor : Leo Lagarde, Benjamin Gabrié.

Production déléguée : Théâtre Paris-Villette / Coproduction : Compagnie Amonine, Théâtre Jean Vilar – Vitry-sur-Seine / Soutiens : Ville de Paris, DRAC Île-de-France, Association Beaumarchais-SACD, SPEDIDAM, l’ADAMI, Théâtre de l’Escabeau, Théâtre des Quartiers d’Ivry, Espace 1789, The Gate Darkroom.
Crédit photo : Matthieu Edet

La presse en parle

"L’attente et l’angoisse sont là, bien sûr, l’espoir et le déchirement aussi, mais ils s’enlacent à des joies presque enfantines comme celle d’envoyer la photo d’un coucher de soleil ou d’échanger sur les résultats d’un match de foot. Et c’est cela que Clea Petrolesi sait rendre dans sa mise en scène vibrante, émouvante: douze jours dans la vie à jamais changée de Dana et Kholio, incarnés par Ava Baya et Benoît Lahoz."
Le Monde

" Si nous sommes martelés d’informations déroutantes sur la Syrie, peu d’artistes se sont encore emparés du sujet. Cette pièce relève le défi. Et l’auteur nous dévoile plus qu’un simple exil : un récit profondément anthropologique."
ARTISTIK REZO

"Une auteure et metteure en scène nous confronte à la réalité de notre monde actuel, qu’elle soit politique, humaine, cette réalité, ainsi qu’à la contemporanéité de nos langue et écriture. Elle nous raconte une sacrée tranche d’humanité. C’est ça aussi et peut-être surtout, le théâtre ! Rendre compte !"
DE LA COUR AU JARDIN

 

 

Représentation scolaire

Mardi 3 novembre à 14h
De la 4éme à la Terminale
>> Bord plateau à l’issue de la représentation